Le plus grand skatepark de la région désormais praticable !

Un rider sur trottinette glissant sur le nouveau skatepark de Calais-plage

Pour rien au monde ils n’auraient raté cela. Ce samedi 19 juin en matinée, les amateurs de glisse urbaine ont investi la digue de Calais, désormais accesible au public. L’évenement du jour, c’est en effet la mise à disposition du nouveau skatepark de la plage, le plus grand en extérieur (2700 m²) de la région Hauts-de-France. Et bien sûr, les aficionados du Skate club Calais  ont répondu présent. Comme Sylvain, 25 ans, adepte du roller, et qui patiente devant le bowl, sorte de grande cuve bétonnée, en attendant le coup d’envoi officiel.  » Ce skatepark est vraiment génial, c’est une tuerie ! On va enfin pouvoir rouler correctement sur le front de mer. Et puis, ça va attirer du monde ! » s’enthousiasme-t-il.

Une aubaine pour le Skate club Calais

De fait, l’effet skatepark a déjà profité au Skate club Calais, depuis un bon moment déjà. « Par rapport à l’an dernier, on a doublé le nombre de nos licenciés« , se réjouit Grégory, un des cadres du club.  Un club qui a été associé à la conception du skatepark, précise-t-il. Grégory espère aussi que l’association sportive pourra surfer sur les Jeux olympiques de 2024 à Paris : « Le skate étant devenu une discipline olympique, Calais pourrait devenir une base arrière d’entraînement pour les compétiteurs« . La ville ayant obtenu le label Terre de jeux 2024, ce serait en effet envisageable.

Sylvain, Grégory, et des jeunes du Calais skate club

Bien sûr présent ce samedi, le Skate club Calais affiche son enthousiame. En blouson rouge, Sylvain (à gauche), et Grégory.

Après un bref discours de la maire Natacha Bouchart, toute une ribambelle de « riders » (« glisseurs » en anglais) sur skate, rollers, trottinette ou vélo s’égaye sur le skatepark. La structure offre quatre domaines de pratique adaptés aux âges et aux niveaux techniques : le bowl, le flow park, le street park et le kid’s park, dédié aux 3-8 ans. « Le skakepark est fluide, sans craquelures sur le sol. Les modules sont bien pensés et plutôt simples pour effectuer des figures« , apprécie Clément, 13 ans, skateur de haut niveau (notre vidéo).

 

« Ce skatepark, c’est tout ce qu’il faut pour les enfants ! Il y a de l’espace, les difficultés sont progressives, c’est top !« , renchérit Xavier, venu avec son fils de 6 ans.

Le sable, futur trouble-fête du skatepark ?

Certains craignent toutefois que le sable se mêle de la partie. « lIls (les riders, ndlr) vont devoir venir avec leur balai, c’est n’importe quoi ! » s’agace ainsi un internaute sur la page Facebook de Calais m’étonne. « Il y aura du sable dans le skatepark, c’est certain« , affirme de son côté Valérie, une Calaisienne. « Plusieurs skateurs m’ont fait part de leurs réserves à ce sujet« , renchérit sur place Virginie Quénez, chef de file de l’opposition municipale. Tout en soulignant que « ce skate park est un bel ouvrage« .

Et vous, qu’en pensez vous ? Coups de coeur ou coups de gueule, tous les commentaires sont bienvenus !

 

 

 

 

1 commentaire pour “Le plus grand skatepark de la région désormais praticable !”

  1. Bel ouvrage pour les jeunes ( et moins jeunes 😉) intéressés par cette activité. C’est important à mon sens de proposer des lieux d’activités. Pour ce qui est du sable, c’est évidemment incontournable mais les skaters étaient déjà très nombreux sur les espaces déjà terminés du front de mer… De toute évidence, cela dépendra des jours… ( mais comme pour toute activité de plein air dans notre région 😉)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.