Claire Marova, la Calaisienne qui met des rêves en pages

Claire Marova, auteure calaisiennne de la trilogie Jenna et le monde des rêves

« Le rêve est une seconde vie« , écrivait le poète Gérard de Nerval. La Calaisienne Claire Marova, 34 ans,  fait sienne cette formule à travers l’écriture.  Elle est en effet l’auteure d’une trilogie romanesque au titre éloquent : Jenna et le monde des rêves. « Et si nos rêves étaient en fait une réalité parallèle? », interroge d’ailleurs la 4eme de couverture du premier tome. L’intrigue ? Jenna, collégienne de 12 ans, reçoit pour son anniversaire une pierre précieuse. Au moment du coucher, cette pierre fait entrer l’adolescente dans un monde teinté d’imaginaire et de fantastique. Claire Marova a sorti en auto-édition le premier tome, Le pouvoir de la pierre, en octobre 2020. « J’ai eu de bons retours. Les lecteurs exprimaient qu’ils étaient pris par l’histoire, et qu’ils avaient hâte de lire la suite« , sourit l’auteure calaisienne. C’est chose possible depuis peu : Claire Marova a en effet publié en mars dernier le second volet, Le pouvoir de l’amitié, toujours en mode auto-édition.

Jenna et le monde des rêves, romans de la calaisienne Claire Marova

Le pouvoir de l’amitié, deuxième tome de la trilogie, où Jenna et Emy doivent aider des êtres surnaturels à combattre le Mal.

« Courant 2020, j’ai contacté trois maisons d’édition, deux grosses et une régionale. Mais je n’ai pas eu de retours probants« , explique Claire Marova. L’auteure s’est alors tournée vers l’auto-édition. « Beaucoup de sites internet le proposent. On est assez libre, mais il faut être sûre de son coup. À savoir se rapprocher le plus possible d’un manuscrit professionnel, tant au niveau du fond que de la forme. » De fait, Claire Marova a remis cent fois l’ouvrage sur le métier, corrigé et poli ses romans. Ceux-ci sont disponibles sur deux plateformes internet, Amazon et BoD. Avantage : chaque exemplaire sort à la demande. Pas de stock donc. On trouvera toutefois quelques exemplaires de Jenna et le monde des rêves à la Librairie du Channel, à Calais.

Une calaisienne auto-entrepreneure en écriture

Détail insolite, l’auteure calaisienne est « auto-entrepreneure en écriture« . « C’est d’abord pour un aspect légal, car je dois déclarer chaque vente de livre. En même temps, on est dans une société où il faut avoir un statut. Auto-entrepreneure, c’est plus valorisant que demandeur d’emploi. Et puis, cela me permet d’avoir des horaires libres » détaille-t-elle.  La trentenaire, forte de plusieurs expériences professionnelles, cherche en effet une activité lui permettant de combiner travail, vie de famille et écriture.

Cette dernière confine à une véritable passion, remontant à l’adolescence. « Vers 12-13 ans, j’ai écrit mes premières nouvelles. C’était par exemple des histoires de pirates. Les années passant, j’ai toujours repris le crayon, mais mes écrits ont toujours fini à la poubelle. Il y a deux ou trois ans, j’ai eu un déclic. J’ai décidé d’aller au bout de ce que j’écrivais, de produire des livres qui seraient publiés. »

« C’est un vrai feu d’artifice dans ma tête »

Et la Calaisienne n’a aucun syndrome de la feuille blanche. « J’écris quasiment tous les jours, lorsque mes filles sont à l’école. Mon imagination vient de mes lectures, de certains décors de films de science-fiction, et du réel que j’observe. Je prends beaucoup de notes, et j’ai toujours le cerveau en ébullition, que je conduise ou que je fasse la vaisselle. C’est un vrai feu d’artifice dans ma tête« , s’amuse-t-elle.

Un feu d’artifice de l’imaginaire que la narratrice superpose à la vie bien réelle de Jenna, l’héroïne de la trilogie. Son premier rêve la plonge ainsi dans un décor où les fleurs sont géantes, les oiseaux ont quatre ailes, et où un vieux monsieur pêche des sirènes… Jenna et le monde des rêves s’adresse donc à « tous ceux qui aiment s’évader« . Et plus particulièrement aux jeunes, à partir de 11/12 ans. Claire Marova note : « Ils ne savent plus ce qu’est un livre. Mes histoires font naviguer dans l’imaginaire, ça leur permettra peut-être de renouer avec la lecture« . C’est ce qu’on leur souhaite aussi.

Plus d’infos : page Facebook Claire Marova officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.